Get Adobe Flash player

Météo à Saleilles

Appeler la mairie

04 68 37 70 70

Diaporama

Téléchargez Flash Player pour visualiser le diaporama.

Le Journal des Saleillencs

Cliquez sur la couverture pour lire les journaux !

Histoire de l’église Saint-Etienne

Cliquez sur la couverture pour lire le livret

Mots-clés

Saleilles, Commune « Pilote »

Le respect de l’environnement est au cœur même du programme de l’Equipe majoritaire. Il s’inscrit au sein de chaque projet, de chaque réalisation. Pas une décision n’est prise sur un sujet, quel qu’il soit, sans que l’aspect environnemental ne soit pris en considération. La bonne tenue de la ville de Saleilles en matière de collecte des déchets lui a valu d’être retenue pour devenir en 2011 une « Commune Pilote » dans le cadre d’un projet de la Communauté d’agglo.

Pourquoi  l’ENVIRONNEMENT est-il un thème priorisé ?


Ce qu’il faut savoir :

Un français produit en moyenne 450 kg de déchets par an.  La gestion des déchets est un des éléments qui impactent lourdement notre avenir environnemental et notre planète.

C’est donc pour relever le défi de la lutte contre le réchauffement climatique et préserver les ressources naturelles fossiles, qu’il est indispensable de réduire l’impact de nos déchets et de mettre en place le système de collecte le plus performant, conformément aux objectifs du GRENELLE de l’ENVIRONNEMENT :

  • Réduire de 5kg/hab/an sur 5 ans les déchets produits. L a généralisation du tri sélectif à partir de 2012,
  • Ainsi que 75 % des emballages ménagers et d’entreprise d’ici 2012.
  • 45 % des ordures ménagères devront être recyclées à l’horizon 2015.
De plus, en application du principe « pollueur payeur », le Grenelle de l’environnement a également conclu à l’augmentation de la Taxe Générale sur les Activités Polluantes (TGAP) pour l’enfouissement des déchets, en 2011 : 17(€/T) en 2015 : 32(€/T) et à sa création pour l’incinération,  en  2011 : 6.4(€/T) en 2015 : 8(€/T).  Mesures qui démontrent bien une volonté déterminée d’agir, et qui faute d’un tri attentif, auront des répercutions sur la facture de l’usager.


En fait, l’enjeu n’est pas nouveau mais il est d’une telle importance que la démarche est réglementée et portée par un Plan, PDEDMA Plan Départemental d’Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés. (loi du 13 juillet 1992).

En 1996, un Syndicat regroupant l’ensemble des communes du département (S.Y.D.E.T.O.M. 66) a été créé. Il a pour objectif essentiel de mettre en œuvre, suivre et faire appliquer le contenu du plan.

Obligation du Plan – Le Principe des 3R : Réduire – Réutiliser – Recycler

Réduire Le meilleur déchet est celui qu’on n’a pas produit. Réduire les déchets à la source est la meilleure solution pour économiser les matières premières comme le bois, le pétrole ou l’eau. Des exemples concrets :

  • Utiliser un cabas ou un caddie pour les courses et refuser ainsi les sacs plastiques.
  • Acheter des produits qui ne sont pas sur emballés, des grands formats ou en vrac.

Réutiliser ou réemployer, c’est prolonger la durée de vie d’un objet en lui affectant une nouvelle place. Des exemples concrets :

  • Réutiliser les sacs plastiques comme sacs-poubelle, des emballages comme rangements…
  • Certains emballages sont consignés et rapportés au vendeur qui les retournera au fabricant

Recycler c’est fabriquer un nouvel objet à partir d’un vieil objet. Le déchet devient une ressource. Des exemples concrets :

  • Le compost, qui sert d’engrais.
  • L’huile de friture usagée filtrée à 5 microns peut servir de Biocarburant.

Et sur place…Comment Opérer ?

Sur place, la gestion des déchets est l’affaire de chacun d’entre nous.

Il faut déterminer les déchets pris en compte dans le cadre du plan.

Typologie des déchets ménagers et assimilés et leur affectation : Les déchets pris en compte sont les suivants :

  • les ordures ménagères, en bacs individuels ou collectifs et collectés en régie.
  • les déchets encombrants, toujours collectés sur rendez-vous.
  • les déchets verts, toujours collectés sur rendez-vous.
  • les déchets de l’assainissement (boues de stations d’épuration, matières de vidanges, boues de curage des réseaux d’assainissement, graisses).
  • les déchets industriels banals (DIB) issus des activités industrielles, commerciales et artisanales et ceux issus des activités agricoles.
  • Le verre, déposé volontairement dans des colonnes enterrées ou aériennes. 11 aériennes + 1 enterrée à disposition sur notre commune. Objectifs : tri, sécurité, esthétique.

Ainsi… s’engage le  Tri Sélectif avec un objectif de recyclage ! comment ça marche ?

Pour trier correctement nos déchets ménagers, deux poubelles sont à notre disposition :

  • une avec un couvercle jaune pour les emballages (cartons, conserve, papier, bouteille plastique)
  • une de couleur verte pour les ordures ménagères (OM).
  • Pour le verre, nous l’avons vu, 12 containers d’apport volontaire sont répartis sur Saleilles.

A chaque bac, correspond une catégorie de déchets ménagers qu’il est essentiel de respecter.

En effet, il faut garder à l’esprit que la multiplication d’erreurs de tri peut entraîner le refus d’un bac ou de la totalité de la benne en centre de tri. Si une personne ne trie pas correctement dans un quartier, c’est toute la collecte de ce même quartier qui est souillée et ne pourra donner lieu à recyclage.


PMCA compte 8 déchetteries, dont celle de Canet où les Saleillencs peuvent déposer du lundi au samedi de 8h30 à 12h et de 14h à 18h et le dimanche et jours fériés de 8h à 12h.

Tous les déchets recyclables, collectés sont acheminés dans l’un des 8 quais de transfert du SYDETOM 66 avant d’être conduits au centre de tri de Calce.

Quelques illustrations d’un tri réussi : Le devenir des emballages recyclés, au niveau national…

18 000 bouteilles = 1 voiture
450 bidons de lessive = 1 banc

Ces exemples présentés ne sont pas neutres. En effet, quand un déchet est recyclé, il se vend. Il va donc dégager une recette, et cette recette va compter dans le calcul de la taxe, qui, elle, se verra réduite.

A l’inverse, un bac mal trié sera refusé, donc incinéré, ce service sera facturé et taxé, il pèsera sur le calcul global de la taxe et se retraduira sur la facture de l’usager (création de la TGAP sur l’incinération). Donc, on constate bien 2 effets positifs d’un bon tri, tout d’abord, une amélioration du cadre de vie et également, une maîtrise des coûts.

Les premières démarches

La prise de compétence de PMCA s’est faite en 2004. Depuis 2008, un service spécifiquement dédié au développement de la collecte sélective a été créé. 6 Ambassadeurs du tri font partie de ce service et utilisent une « Communication  permanente » pour promouvoir le tri des déchets.

Les objectifs 2009

  • Augmenter le tri sur 5 communes pilotes (Baixas, Pézilla la Rivière, St Hippolyte, Villeneuve de la Raho, et Villeneuve les rivières) pour diminuer les tonnages d’ordures ménagères (O.M.)
  • Améliorer les performances de tri sur toutes les communes de PMCA, dont Saleilles.
  • Sensibiliser les usagers

Rappelons que les ambassadeurs du tri sont déjà passés au printemps 2010 à Saleilles, ils reviendront courant 2011, pour sensibiliser la population aux pratiques idéales d’un bon tri, dans le cadre de son statut de Commune Pilote en 2011.

Les Résultats 2009 sont encourageants

  • Une bonne sensibilisation des usagers, associée à une réduction de fréquence de collecte des OMR (ordures ménagères résiduelles) ont permis de réduire les quantités d’OMR de 21kg/hab/an et en même temps d’augmenter les quantités de DMR (déchets ménagers recyclables) de 4kg/hab/an. Par ailleurs, la collecte du verre a augmenté de 2% et le tonnage réceptionné en déchetterie est en augmentation. Les usagers ont de plus en plus le réflexe d’amener leurs déchets en déchetterie.
  • Les Indicateurs Financiers : Globalement le Plan engage des dépenses (personnel, collecte, maintenance, traitement des déchets, charges générales) et reçoit aussi des recettes (taxe d’enlèvement des O.M., redevance spéciale des déchets non ménagers, déchèteries, quais de transfert, subventions).

Le coût global des services en 2009 est de : 30. 065 834€. De ce fait, le coût moyen rapporté au nombre d’habitants 245.321 (ce chiffre comprend toutes les communes de l’agglo) = 122, 56 € par habitant.

Saleilles se situe légèrement en dessous avec 113€ par habitant.

Les Perspectives

Les efforts doivent pourtant encore s’intensifier. D’où une montée en puissance des Equipements et des Moyens mis en place par PMCA. Ce sont :

  • Les déchetteries dont celle de Canet, qu’utilise Saleilles. Elles peuvent à présent stocker des DEEE ou les D3E (Déchets Emballages Electriques et Electroniques).
  • un Centre d’accueil des déchets verts a été créé à côté de la déchèterie de Canet (plus exactement à la sortie de Cabestany) pour y accueillir depuis 2010, les usagers de Saleilles.
  • Mise en place de conteneurs enterrés pour les OM et les DMR et le verre (150)
  • Extension de l’organisation « Communes Pilotes » à 5 nouvelles communes, dont SALEILLES.

La Municipalité de Saleilles a œuvré pour que le dispositif permettant d’assurer la collecte sélective des recyclables soit bien en place dans notre cité. La marge de progression dépend à présent fortement de notre ambition à tous et de nos comportements au quotidien.

L’occasion nous est offerte de réussir ce pari d’envergure et capital pour nos jeunes générations.

Réussissons ensemble notre mission de « Commune PILOTE »

Quels sont les moyens mis à la disposition d’une Commune Pilote ?

  • Des équipements supplémentaires
  • Un Réajustement des capacités des bacs à couvercle jaune pour le tri des emballages.
  • Une Augmentation du nombre de colonnes à verre pour écarter le verre des O.M.
  • La Mise à disposition « GRATUITE » de composteurs pour les déchets fermentescibles (épluchures, déchets de jardin…) ce qui réduira le volume des O.M tout en fabriquant un fertilisant de qualité.

Quelles MODIFICATIONS à intégrer ?

  • Une FREQUENCE de COLLECTE des BACS O.M. réduite à 1 FOIS par SEMAINE du 15 septembre au 15 juin de l’année, et qui, l’été, c’est-à-dire du 15 juin au 15 septembre repassera à 2 fois par semaine, pour éviter les nuisances olfactives d’une population élargie aux vacanciers.
  • Un comportement plus écologique, au quotidien.

COMMUNE PILOTE ! Quels Avantages ?

Améliorer notre environnement,

Diminuer les coûts. Comment ?

De nombreuses possibilités !

  • En effet, rappelons d’abord que le taux de la TEOM (taxe d’enlèvement des ordures ménagères) restera inchangé à 12.38%.
  • Par ailleurs, la réduction des déchets en poids et en volume (éco consommation, compostage individuel..), va réduire automatiquement le coût du service dont le prix est calculé précisément en fonction du poids ou du volume.
  • L’augmentation du tri des déchets recyclables (journaux, emballages..) et fermentescibles (déchets verts, déchets organiques..) coûteront moins cher à la collectivité pour 2 raisons :

La 1ere c’est que, bien triés, il ne sera pas utile de les enfouir ou de les brûler comme les autres déchets (telles les ordures ménagères résiduelles) donc pas de service, pas de facturation ni de taxation (TGAP), élément d’autant plus appréciable, que le coût de traitement (incinération, mise en décharge) a beaucoup augmenté ces dernières années, du fait de nouvelles installations ou de frais pour mise aux normes des centres.

La 2eme raison c’est que ces déchets seront revendus à l’industrie comme matière première et qu’ils entreront donc en recettes.

  • Le seul fait de réduire le rythme de collecte à 1 par semaine est une économie qui se re traduira sur la facture à payer.
  • Une utilisation rationnelle du service comme : ne sortir son bac que s’il est plein, emmener certains déchets en déchetterie, les encombrants.. Ceci est aussi , source de maîtrise des coûts.

Toutes ces pistes, bien utilisées par le plus grand nombre, permettront une diminution des coûts, et ce malgré les aménagements de la TGAP.

Vœux 2011 ! Faisons de SALEILLES une COMMUNE PILOTE en « POLE POSITION !! pour un meilleur Vivre….

Pendant cette période où notre cité sera «Commune Pilote», si vous avez une question, même une seule, ne pensez pas qu’elle soit sans intérêt. Il n’y a aucune mauvaise question.

N’hésitez pas ! Vous pouvez appeler notre Conseiller Municipal, choisi depuis 2008 par notre Maire pour être Notre délégué à «L’environnement»

Cédric CANALS

au 06.60.09.11.96

> ANNEXES

>> GESTION des DECHETS – LES D3E ou les DEEE

>> GESTION des DECHETS – L’UTVE de traitement des déchets de CALCE

>> GESTION des DECHETS – Juste deux mots d’Histoire

>> GESTION des DECHETS – Bibliothèque des définitions

2 réponses à Saleilles, Commune « Pilote »

  • sene:

    sur le journal de saleilles, il est indiqué mise à disposition gratuite des composteurs. Est-ce dejà effectif ou en étude?
    merci
    BONNE SOIREE

  • Mairie de Saleilles:

    La Municipalité de Saleilles vous remercie de votre interrogation.
    La distribution « Gratuite » de composteur est un des éléments du dispositif mis en place dans le cadre du statut de « Commune Pilote »
    C’est donc un point acquis. Par contre, dans le planning d’intervention, si celui-ci est respecté, la distribution devrait être effective au printemps 2011.
    Excellente soirée.
    Mairie de Saleilles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>