Get Adobe Flash player

Météo à Saleilles

Appeler la mairie

04 68 37 70 70

Diaporama

Téléchargez Flash Player pour visualiser le diaporama.

Le Journal des Saleillencs

Cliquez sur la couverture pour lire les journaux !

Histoire de l’église Saint-Etienne

Cliquez sur la couverture pour lire le livret

Mots-clés

Archives mensuelles : mai 2012

Centenaire de la Naissance de Michel DEBRE

100 Ans !! Des Saleillencs présents à Amboise.

C’est le dimanche 15 janvier 2012, que fut rendu un bel hommage à Michel DEBRé à l’occasion du 100eme anniversaire de sa naissance, dans la ville où il fut Maire pendant de nombreuses années. Ce n’était pas seulement l’ancien Maire d’Amboise qui a été honoré, mais le père de la Constitution de la Veme République et ancien premier ministre du Général de Gaulle.

A cette cérémonie, empreinte dune grande émotion, outre la Famille, étaient conviés tous les amis de Michel DEBRE. Parmi ces derniers, on pouvait remarquer dans l’assistance, Armand CHAUVET, membre actif, accompagné de Lucien DENIS et son épouse.

Continuer la lecture

ATTENDUE depuis plus de DIX ANS ! …… « Une NOUVELLE SALLE POLYVALENTE à dominante sportive, pour tous les Saleillencs

OUI !! Plus de 10 ans qu’elle était attendue !! « Une NOUVELLE SALLE POLYVALENTE » à dominante sportive, pour tous les Saleillencs.

Présentation

L’entrée se fait par le complexe José Arrieta, à droite de l’oeuvre ”El Partit” de notre artiste local, Philippe Manuel Mercier. Dans le prolongement du premier bâti, la future salle est dessinée.

La nouvelle salle polyvalente sera utilisée par les enfants du groupe scolaire, les associations sportives, dont l’activité sera en adéquation avec les installations de cette salle, et permettra l’organisation par la commune de toutes sortes de festivités.

Constitué au rez-de-chaussée d’une aire centrale et d’une scène autour desquelles sont installés, un local technique, une régie à l’étage, des vestiaires, des sanitaires, des zones de stockage et de dépôts, des aires de circulation.

Lors d’une compétition sportive, l’espace sera entièrement réservé au sport. Pour une soirée musicale ou une pièce de théâtre des sièges seront disposés au centre de la salle et 270 fauteuils montés en gradins amovibles, s’avanceront en glissant sur des roues pour offrir aux spectateurs le meilleur confort.

A L’étage, des gradins fixes, 290 places, complètent la capacité d’accueil de la salle qui avoisine les 900 places. Ainsi réalisée, cette salle remplit parfaitement son rôle de « salle polyvalente » et de point de rencontre intergénérationnel.

A l’entrée de la ville, elle devient un site important et témoigne du dynamisme et du développement harmonieux de Saleilles.

Cette salle a un avantage et non le moindre. Elle peut servir de « position de repli » pour la population en cas de fortes intempéries car le terrain de cette construction est « hors d’eau ». Il est très rassurant de disposer d’un tel outil.

Galerie Photos :

Crédits photos : Jean PEZIN, 2e Maire-Adjoint

Cette magnifique nouvelle salle polyvalente, a été inaugurée en présence de Christian Bourquin sénateur et Président du Conseil Régional, Hermeline Malherbe Présidente du Conseil Général, Jean-Paul Alduy Président de PMCA et Mauricette Fabre Conseillère générale du canton.

Une soirée inaugurale en panoramique, dans une salle constellée d’étoiles pour une ambiance de fête, entièrement dédiée aux Saleillencs.

INAUGURATION DE LA SALLE POLYVALENTE, en images :

Fiche technique :

  • CONSTRUCTIONS (durée : 14 mois):
  • Salle polyvalente de 1 000,00 m²,
  • 2 vestiaires équipés de sanitaire et douche collective,
  • 2 dépôts pour le matériel sportif,
  • 1 dépôt pour le mobilier complémentaire,
  • 1 loge pour les artistes,
  • 1 gradin amovible de 270 places,
  • Gradin de 290 places et régie à l’étage,
  • 1 parking de 242 places aménagé, clos et arboré,
  • 2 parcelles viabilisées de 1 000,00 et 2 000,00 m²,
  • Toiture photovoltaïque : 1 400,00 m²,
  • Plantations avec arrosage automatique : 1 700,00 un,
  • Sol sportif coulé de 1 050,00 m² tracé pour pratiquer le basket, le volley, le badminton et le hand,
  • Scène de 70,00 m² équipée pour recevoir des spectacles avec projecteurs, rideaux et écran

PREPARER L’AVENIR : Une Nouvelle STEP à SALEILLES

Préparer l’avenir : Une nouvelle STEP à Saleilles

Parmi les projets, la CREATION d’une STATION d’EPURATION

En effet, « Préparer l’avenir » C’est de cette réflexion qu’est née la construction de la Station d’Epuration de Saleilles appelée plus communément « LA STEP ».

Les travaux ont débuté dès le 24 janvier 2011. Cette réalisation d’une importance capitale se situe dans le prolongement des stades, sur la parcelle mitoyenne à l’ancienne station.

Pour mieux comprendre l’enjeu d’un tel projet, il est raisonnable de nous poser quelques questions.

A quoi sert une station d’épuration ?

Le rôle d’une station d’épuration consiste à traiter les eaux usées urbaines (domestiques, et parfois industrielles) recueillies à l’entrée de la station afin de rendre une eau épurée et de bonne qualité au milieu naturel.

En fait, une station d’épuration est une usine de dépollution des eaux usées avant leur rejet au milieu naturel.

Fortement impliquée dans la qualité de ses eaux, la Municipalité de Saleilles mène une politique offensive en matière d’assainissement. La construction de la nouvelle STEP par Perpignan Méditerranée Communauté d’Agglomération s’inscrit dans cette politique réfléchie de l’équipe municipale, soucieuse de gérer sur le long terme « la qualité de vie des résidents ».

Prévoyant donc l’avenir, il était nécessaire de remplacer l’actuelle STEP par une nouvelle station plus adaptée au développement attendu sur les 20 prochaines années soit 6.500 habitants. En effet, cet ouvrage pourra assurer à l’avenir, l’épuration des eaux usées de 9.500 Equivalents Habitants au lieu de 4.500 Equivalents Habitants actuellement, conformément aux lois sur l’eau et le Code de l’Environnement.

Comment fonctionne une station d’épuration ? Comment l’eau est-elle épurée ?

Après avoir été utilisée chez soi et donc salie, l’eau est recueillie par le réseau d’eaux usées et dirigée vers une station d’épuration. Elle est installée généralement à l’extrémité d’un réseau de collecte, sur l’émissaire principal, en amont du rejet des eaux vers le milieu naturel.

Une STEP rassemble une succession de dispositifs, empruntés tour à tour par les eaux usées. Chaque étape est conçue pour extraire au fur et à mesure les différents polluants contenus dans celles-ci.

Les dispositifs de prétraitement ont pour but d’éliminer les éléments solides ou particulaires les plus grossiers, susceptibles de gêner les traitements ultérieurs ou d’endommager les équipements situés en aval.

Quels sont ces prétraitements ?

C’est « Le dégrillage » qui consiste à faire passer les eaux usées au travers d’une grille dont les barreaux, plus ou moins espacés, retiennent les éléments les plus grossiers (cotons-tiges, morceaux de papier, de plastique, de bois…).

C’est aussi « Le dessablage et le déshuilagedégraissage » qui s’emploient ensuite à faire passer l’eau dans des bassins où la réduction de vitesse d’écoulement fait se déposer les sables et flotter les graisses. L’injection des microbulles d’air permet d’accélérer la flottation des graisses. Les sables sont récupérés par pompage alors que les graisses sont raclées en surface. On enlève ainsi de l’eau les éléments grossiers et les sables de dimension supérieure à 200 microns ainsi que 80 à 90 % d es graisses et matières flottantes (soit 30 à 40 % des graisses totales).

TRAITEMENT BIOLOGIQUE le Bassin d’Aération. Le Bassin d’aération, c’est le coeur de la station. Le bassin contient des micro-organismes qui, grâce à l’injection d’air (et donc d’oxygène), consomment la pollution dissoute et se développent. Ce mélange forme les boues activées (biologiques).

La Clarification. L’eau passe alors par un clarificateur au fond duquel tombent par décantation les matières polluantes (sous forme de boues).

Sur la future station d’épuration de Saleilles, le traitement est complété par une filtration sur sable afin de retenir les dernières matières en suspension qui aurait pu échapper à la clarification.

L’eau est suffisamment propre pour pouvoir être rejetée dans le milieu récepteur. Elle peut alors reprendre son cycle naturel.

TRAITEMENT DES BOUES. Les boues récupérées du clarificateur, sont déshydratées et peuvent être utilisées comme amendement organique dans l’agriculture.

Attention ! L’eau épurée n’est pas potable. C’est une eau de qualité satisfaisante pour l’éco-système. Une goutte d’eau passe entre 13 et 30 heures dans une station d’épuration.

Crédits photos : Jean PEZIN, 2e Maire-Adjoint

CHAPELLE ST ETIENNE : POINT FINAL à la RENOVATION

La rénovation de la Chapelle est terminée. Le clocher a été entièrement refait et la porte d’entrée rénovée est à présent protégée par une grille en fer forgé.

Que nous l’apprécions à l’intérieur à l’occasion d’une exposition, ou que nous la regardions à l’extérieur, de jour ou de nuit, elle est le joyau de Saleilles.

Crédits photos : Jean PEZIN, 2e Maire-Adjoint

[Galerie non trouvée]

AMBULANCES G.T. à SALEILLES à VOTRE SERVICE 7 JOURS SUR 7

Ce sont 2 jeunes Créateurs d’Entreprise, Diane et Pierre TEULON.

Ils se sont installés à SALEILLES à votre écoute pour vous servir 7jours/7 : 04.68.98.77.52

 

Vous êtes jeunes. Avoir créé son entreprise est une démarche dynamique et réfléchie. Expliquez nous votre motivation.

Pierre : Après des études à l’EGEC de Toulouse, Diane et moi avions chacun une activité commerciale. Malgré l’intérêt de nos métiers respectifs, notre goût pour « Entreprendre » s’est confirmé. Après 2 ans de réflexion, nous l’avons fait !

Pourquoi avoir choisi ce secteur d’activité ?

Pierre : Par ce qu’il s’intègre pleinement dans la chaîne des soins aux autres. Nous tenons beaucoup au côté « social » de notre métier. Apporter une présence, une aide, un service aux autres et notamment aux personnes seules, est une satisfaction.

Pourquoi Saleilles pour votre installation ?

Diane : Pour 2 raisons. Pour pratiquer « des transports médicalisés spécialisés » nous devons avoir un « Agrément Ambulance et VSL ». Je tiens à préciser que cet agrément n’a rien à voir avec le métier de taxi qui, lui, doit être détenteur d’une « licence » de taxi. Cet agrément obtenu, il faut attendre la réponse de la commission décisionnaire, puisque toute installation d’ambulancier est réglementée sur un périmètre départemental. Cette commission nous a proposé 4 communes, dont…Saleilles ! Notre choix a été immédiat….. Saleilles ! c’est chez nous. En effet, ayant grandi à Saleilles et mes parents y résidant encore, notre choix a été immédiat.

Donnez – nous votre vision du métier d’Ambulancier….

Pierre : L’ambulancier, en urgence ou sur rendez-vous pour des soins réguliers, transporte des blessés graves, des personnes atteintes de maladie, des personnes âgées ou handicapées vers les hôpitaux, les cabinets médicaux, les maisons de retraites (en relation avec les infirmières…) ou les centres de cure. Il conduit des véhicules sanitaires légers (VSL) pour les transports en position assise ou une véritable ambulance si le malade doit rester allongé. Il va chercher son patient à domicile. Attentif au bien-être de son passager, il veille sur son état pendant le trajet et il peut pratiquer les gestes de sauvetage si nécessaire, mais pas d’actes médicaux. Par définition, il n’est jamais seul. Dans un véhicule, sur les deux ambulanciers présents, l’un d’entre eux doit être obligatoirement titulaire du DEA ( diplôme d’Etat d’ambulancier).

Je considère notre métier comme un service à la personne. Dans un monde où l’indifférence et la solitude touchent un large public, nous avons le sentiment d’apporter une écoute sincère et de créer un lien rassurant et amical. C’est une grande satisfaction.

L’ambulancier est un professionnel qui doit aussi remplir certaines tâches administratives. De plus il est aussi responsable de l’entretien de son véhicule et du matériel médical qui s’y trouve.

A ce propos, quel type de véhicule offrez- vous à vos patients ?

Pierre : Dans un spacieux local de 120 m2, nous disposons d’un VSL très confortable et d’une ambulance spéciale puisqu’elle mesure 2mètres 60 de hauteur pour permettre au médecin, si nécessaire, de soigner dans de bonnes conditions.

Pour conclure, dites-nous, selon vous, les qualités indispensables d’un bon ambulancier, que vous avez décidé d’offrir à vos clients sur le département, 7 jours sur 7 ?

Notre secret ! Priorité aux relations Humaines !

Sang-froid en toutes circonstances, un sens important du relationnel, Politesse, gentillesse et discrétion et enfin, Prises d’initiatives.

« Ambulances GT » 04.68.98.77.52

Diane TEULON née GENDRE

Pierre TEULON

et Céline COURIVAUD

3, rue Denis Papin 66280 SALEILLES

E-mail : ambulance-gt@orange.fr

Crédits photos : Jean PEZIN, 2e Maire-Adjoint