Get Adobe Flash player

Météo à Saleilles

Appeler la mairie

04 68 37 70 70

Diaporama

Téléchargez Flash Player pour visualiser le diaporama.

Le Journal des Saleillencs

Cliquez sur la couverture pour lire les journaux !

Histoire de l’église Saint-Etienne

Cliquez sur la couverture pour lire le livret

Mots-clés

L’édito du Maire

Edito du Maire

Mes chers concitoyens,

Je voudrais tout d’abord dire mon soulagement de constater que les nouvelles mesures anti-intrusion n’ont pas été vaines. Cela nous a permis de vivre un été plus serein sans d’incessantes occupations illégales des terrains de sport du Complexe de plein air qui occasionnaient des gênes et des dégâts considérables.

Toutefois sans stigmatisations aucune, je souhaiterais un peu plus de civisme dans le secteur de l’Eglise où les incivilités commencent à devenir problématiques pour les riverains qui nous ont fait part de ces désagréments.

Concernant ce « Journal des Saleillencs », il est consacré aux jeunes et au sport en général avec un nouveau dispositif dont le but est d’attirer la jeunesse vers la pratique d’un des nombreux sports que les différentes associations saleillencques proposent.

Le « Pass’Sport », comme son nom l’indique, a été conçu dans l’optique de permettre l’accès au sport à tous les enfants quels que soient leur motivation ou la condition de ressource des familles.

Comme le dit si bien Aimé Jacquet, « Le sport est dépassement de soi. Le sport est école de vie. »

D’autres activités que sportives peuvent leur convenir, bien sûr, mais nous avons un tel tissu associatif sportif à Saleilles qu’il serait dommage de s’en priver.

Le sport à Saleilles, au même titre que les loisirs, la culture, l’éducation, le périscolaire, sont autant de moyens possibles pour la jeunesse de s’épanouir au sein du village et en même temps de le faire vivre.

La présence d’une jeunesse nombreuse et dynamique permet à un village de vivre différemment son présent et d’envisager son avenir.

La commune bénéficie de nombreux atouts pour pratiquer toute sorte de sport tels que le Complexe sportif José Arrieta ou encore celui de plein air.

Les prochaines réalisations à vocation sportive seront la construction d’un club-house pour les clubs de football, rugby et cyclo, qui sortira de terre très bientôt, ainsi que la réalisation d’un terrain multisport aux abords du château d’eau.

Faciliter l’accès au sport est un des engagements de l’équipe municipale en place.

Lors de notre précédent mandat, la réalisation d’une salle polyvalente à vocation sportive a permis à Saleilles de se doter d’un équipement qui permet bien sûr une pratique sportive accrue mais également l’accueil de spectacles culturels de plus grande envergure.

Cela constitue une avancée globale pour l’intérêt général.

Bonne lecture !

Edito du Maire

Mes chers concitoyens,

Un précédent « Journal des Saleillencs » a été l’occasion de vous présenter les équipements servant à nos petits Saleillencs pour être dans les meilleures conditions d’éveil et d’éducation.

J’avais également dit que nous n’oublierions en aucun cas nos aînés dans notre politique.

Le dossier de ce numéro consacré au CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) et plus particulièrement au nouveau service de transport gratuit pour les séniors les plus modestes en est la preuve. Je le crois. En tout cas, j’ose l’espérer.

« L’homme est un loup pour l’homme » ; cette célèbre locution latine colle parfaitement au contexte actuel qui n’est pas au beau fixe, comme nous avons pu l’observer lors des terribles attentats qui ont frappé de plein fouet notre pays au mois de janvier dernier.

Néanmoins, le grand élan collectif qui a suivi ce drame a donné la mesure de sa force et de sa capacité à rebondir. Ce dossier veut montrer que dans la morosité ambiante, la solidarité ne doit pas être un vain mot mais un véritable objectif !

Notre village, comme l’ensemble du pays, tend à voir sa population vieillir.

Nous devons à nos aînés le respect qu’ils méritent, ils ne doivent pas subir l’isolement ni se sentir écartés de la vie communale. C’est pourquoi la mise en place d’un bus du CCAS est une volonté forte affichée par notre équipe municipale. Ce « Journal des Saleillencs » sera également pour vous l’occasion de mieux connaître une nouvelle adjointe que j’ai appelé à mes côtés l’année dernière lors de la constitution de mon équipe de campagne.

Il s’agit d’Isabelle NOGUERA.

Elle est désormais la vice-présidente du CCAS et a constitué un nouveau Conseil d’administration représentatif de toutes les composantes associatives de Saleilles. L’heure pourrait être à la résignation face à une crise qui dure et qui prend de multiples visages.

Certains le pensent.

Pour ma part, je réfute cet état d’esprit et mon équipe municipale également !

C’est pourquoi mon action a toujours été globale en essayant de ne laisser personne de côté.

Saleilles a certes des choses à améliorer mais détient de nombreux atouts de par sa taille humaine et son réseau de liens de solidarités que j’observe très souvent, notamment par le biais d’un tissu associatif de qualité.

Saleilles grandit, Saleilles s’agrandit mais également Saleilles apprend à bien vieillir.

François RALLO
Maire de Saleilles

Edito du Maire

Mes chers concitoyens,

Le dossier de « Journal des Saleillencs » du mois de mai (ici) est consacré au budget 2015 qui vient d’être voté.

Le travail de la précédente équipe municipale de 2008 à 2014, par sa gestion rigoureuse ainsi qu’une politique de réserve foncière issue d’une vision d’avenir, permet d’avoir une bonne situation financière. Désormais à Saleilles, il existe un haut niveau de fonctionnement, digne de communes plus peuplées que la nôtre, une capacité et un dynamisme d’investissement sans recours à l’emprunt.

L’un des aspects qui vous intéresse au plus haut point et c’est tout à fait légitime, ce sont les taux d’impôts communaux. Sachez d’ores et déjà qu’ils n’augmenteront pas, ce qui ne devrait pas être le cas dans la majorité des communes françaises.

Nous nous efforçons, avec notre équipe municipale, à défaut de ne pouvoir réitérer la baisse des taux communaux comme l’an dernier (de 4% pour la taxe foncière sur les propriétés bâties et de 6% pour celle d’habitation et le foncier non bâti), de ne pas les augmenter et ce, depuis que nous avons été élus lors de notre premier mandat en 2008.

Bien que la commune ait une bonne situation financière, nous avons pris le parti de ne pas croire que cela sera toujours le cas, car vous l’observerez dans ce magazine, la baisse des Dotations de l’Etat et des subventions aux collectivités locales ne fera que s’accentuer dans les prochaines années.

Nous nous devons donc d’avancer avec prudence mais dynamisme tant en terme de fonctionnement que d’investissement.

Notre défi est de maintenir un bon niveau d’investissement tout en maintenant notre santé financière. Ceux-ci, vous pourrez le constater dans ce numéro, sont à la hausse, tout en restant raisonnables.

Le budget 2014 a enregistré une baisse conséquente des investissements, en attente de la vente de terrains, désormais effective. Cependant, de nombreux travaux en régie ont été réalisés, permettant d’améliorer les bâtiments existants (école, crèche…) et les espaces verts. C’est l’ensemble de nos agents, toutes catégories et filières confondues, qui oeuvrent à vos côtés au quotidien.

Tout comme eux, l’ensemble de l’équipe municipale est à votre écoute pour tout problème. Je souhaite vous dire merci, car même si la gestion est assurée par le Conseil municipal, le fait du bien-vivre à Saleilles est de votre ressort également et vous y contribuez grandement !

Nous essayons de construire le présent saleillenc tout en cherchant à ne pas pénaliser les générations futures qui seront aussi enthousiastes que nous, je l’espère, à l’idée de vivre dans notre si belle commune.

François RALLO
Maire de Saleilles

Edito du Maire

Mes chers concitoyens,

Dans ce nouvel édito, je souhaite vous présenter les établissements de la commune de Saleilles dédiés à l’éveil des tout-petits ainsi qu’à l’éducation des plus grands.

« Gouverner, c’est choisir ». Cette phrase de Pierre Mendès France incarne parfaitement le rôle d’un maire dans la situation économique difficile que nous traversons actuellement. Ma gestion en bon père de famille, vous la connaissez mais s’il y a bien une chose sur laquelle je ne transigerai jamais, ce sont bien les moyens mis à la disposition de nos enfants.

Vous le savez bien, la jeunesse est une de mes priorités pour Saleilles car les 2 sont liés pour leur avenir.

Tout d’abord, la crèche est un magnifique outil d’éveil pour nos petits Saleillencs où est privilégié un nombre d’enfants restreint plutôt que d’en faire une industrie infantile. C’est la raison pour laquelle nous ne pouvons satisfaire les nombreuses demandes concernant cette structure victime de la pénurie générale et surtout de son succès.

Sur le plan des nouveaux équipements municipaux, vous verrez au sein de ce numéro, les travaux d’agrandissements de la crèche « El Niu ». Cette volonté d’encadrer les tout-petits avec les meilleurs instruments d’éveil et d’éducation, est indispensable pour une commune comme Saleilles.

En ce qui concerne l’école primaire, notre politique volontariste concernant le logement et plus particulièrement l’accueil de nouvelles familles sur Saleilles nous a permis d’attirer depuis quelques années, un fort potentiel d’élèves.

Toutefois, donner l’accès à la qualité de vie qui est la nôtre, c’est très bien pour attirer de nouveaux élèves, mais continuer à satisfaire les Saleillencs déjà présents sur la commune, c’est encore mieux!

C’est pourquoi l’amélioration des conditions de travail des enseignants, ainsi que des élèves, est, je le rappelle, une des priorités de l’équipe municipale. Cette rentrée a été un peu spéciale avec la mise en place des Temps d’Activités Périscolaires (TAP).

Bien qu’étant contre cette décision gouvernementale, nous avons eu à coeur de mettre en place des TAP de qualité comme vous le verrez au sein du dossier dans le « Journal des Saleillencs » du mois décembre dernier.

Bien que n’oubliant en aucun cas nos aînés, ce numéro met vraiment en lumière les jeunes et les moyens mis à leurs dispositions pour avoir les meilleures chances de réussir le démarrage de leurs études avec l’apprentissage de la vie en communauté et les bases leur servant pour toute leur scolarité : lire, écrire ou encore compter.

Bien sûr, nous devons poursuivre nos efforts, mais Saleilles se doit de faire honneur à tous ses habitants, y compris ceux qui sont parfois oubliés car non-citoyens : les jeunes! Il en va de l’image présente de Saleilles, et donc, nous avons besoin de cette jeunesse pour continuer à écrire l’histoire de Saleilles.

François RALLO
Maire de Saleilles