Get Adobe Flash player

Météo à Saleilles

Appeler la mairie

04 68 37 70 70

Diaporama

Téléchargez Flash Player pour visualiser le diaporama.

Le Journal des Saleillencs

Cliquez sur la couverture pour lire les journaux !

Histoire de l’église Saint-Etienne

Cliquez sur la couverture pour lire le livret

Mots-clés

Recyclage

Saleilles, Commune « Pilote »

Le respect de l’environnement est au cœur même du programme de l’Equipe majoritaire. Il s’inscrit au sein de chaque projet, de chaque réalisation. Pas une décision n’est prise sur un sujet, quel qu’il soit, sans que l’aspect environnemental ne soit pris en considération. La bonne tenue de la ville de Saleilles en matière de collecte des déchets lui a valu d’être retenue pour devenir en 2011 une « Commune Pilote » dans le cadre d’un projet de la Communauté d’agglo.

Pourquoi  l’ENVIRONNEMENT est-il un thème priorisé ?

Ce qu’il faut savoir :

Un français produit en moyenne 450 kg de déchets par an.  La gestion des déchets est un des éléments qui impactent lourdement notre avenir environnemental et notre planète.

C’est donc pour relever le défi de la lutte contre le réchauffement climatique et préserver les ressources naturelles fossiles, qu’il est indispensable de réduire l’impact de nos déchets et de mettre en place le système de collecte le plus performant, conformément aux objectifs du GRENELLE de l’ENVIRONNEMENT :

  • Réduire de 5kg/hab/an sur 5 ans les déchets produits. L a généralisation du tri sélectif à partir de 2012,
  • Ainsi que 75 % des emballages ménagers et d’entreprise d’ici 2012.
  • 45 % des ordures ménagères devront être recyclées à l’horizon 2015.
De plus, en application du principe « pollueur payeur », le Grenelle de l’environnement a également conclu à l’augmentation de la Taxe Générale sur les Activités Polluantes (TGAP) pour l’enfouissement des déchets, en 2011 : 17(€/T) en 2015 : 32(€/T) et à sa création pour l’incinération,  en  2011 : 6.4(€/T) en 2015 : 8(€/T).  Mesures qui démontrent bien une volonté déterminée d’agir, et qui faute d’un tri attentif, auront des répercutions sur la facture de l’usager.


En fait, l’enjeu n’est pas nouveau mais il est d’une telle importance que la démarche est réglementée et portée par un Plan, PDEDMA Plan Départemental d’Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés. (loi du 13 juillet 1992).

En 1996, un Syndicat regroupant l’ensemble des communes du département (S.Y.D.E.T.O.M. 66) a été créé. Il a pour objectif essentiel de mettre en œuvre, suivre et faire appliquer le contenu du plan.

Obligation du Plan – Le Principe des 3R : Réduire – Réutiliser – Recycler

Réduire Le meilleur déchet est celui qu’on n’a pas produit. Réduire les déchets à la source est la meilleure solution pour économiser les matières premières comme le bois, le pétrole ou l’eau. Des exemples concrets :

  • Utiliser un cabas ou un caddie pour les courses et refuser ainsi les sacs plastiques.
  • Acheter des produits qui ne sont pas sur emballés, des grands formats ou en vrac.

Réutiliser ou réemployer, c’est prolonger la durée de vie d’un objet en lui affectant une nouvelle place. Des exemples concrets :

  • Réutiliser les sacs plastiques comme sacs-poubelle, des emballages comme rangements…
  • Certains emballages sont consignés et rapportés au vendeur qui les retournera au fabricant

Recycler c’est fabriquer un nouvel objet à partir d’un vieil objet. Le déchet devient une ressource. Des exemples concrets :

  • Le compost, qui sert d’engrais.
  • L’huile de friture usagée filtrée à 5 microns peut servir de Biocarburant.

Continuer la lecture